Produire ses semences bio

En récoltant vous-mêmes vos semences bio, vous aurez l’assurance de gérer toute la chaîne, du semis à la production. Pour les semis de la prochaine saison vous sélectionnerez les graines les plus belles et les plus grosses.

Les graines doivent être récoltées à complète maturité, mais avant qu’elles ne tombent d’elles même. Surveillez les quelques variétés qui tombent très vite pour ne pas louper la récolte et arriver alors que toutes les graines sont déjà tombées…

Pour les sécher, les semences peuvent être étalées à l’ombre dans des clayettes en bois, sur du papier kraft (éviter en toutes circonstances, d’utiliser le papier journal qui est imprimé avec des encres contenant du plomb). On peut aussi suspendre certaines  plantes à l’envers après récolte et les faire sécher à la façon des bouquets secs.
Les graines sont ensuite stockées au frais et au sec. Par exemple, dans des bocaux de verres fermés d’un couvercle étanche ou alors conserver dans des enveloppes kraft, l’important c’est d’être certain qu’elles ne prendront pas l’humidité ambiante, sinon elles moisissent et ne sont plus bonnes.

Sachez que vos semences ainsi récoltées peuvent également être troquées avec d’autres jardiniers, ce qui vous permettra d’obtenir, à moindre frais, de nouvelles variétés à cultiver dans votre jardin.

Depuis les années 1980, je suis membre du Seeds Savers Exchange.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s