La fève et le puceron

Chaque printemps, une histoire d’amour sans cesse renouvelée se produit sous nos yeux de jardiniers, mais le plus souvent, l’intolérance et l’incompréhension du phénomène, transforment en drame cette belle idylle.

Dans le rôle de Juliette, j’ai nommé la fève, et son Roméo printanier, le puceron noir.

Le puceron noir de la fève (Aphis fabae Scop.)

Ne vous méprenez pas, si chaque fin de printemps le puceron vient sur les pointes de nos fèves, ce n’est pas par le fruit du hasard, mais en réalité, c’est pour notre bien.

Oui, j’ai bien dit, ce puceron nous veut du bien.

En effet, l’invasion des fèves par le puceron noir (Aphis fabae Scop. de son véritable nom) n’est pas fortuit : il vient en raison d’un déséquilibre. Les pluies du printemps, surtout quand elles sont orageuses, sont fortement chargées par l’azote de l’air, et les fortes concentrations d’ozone dû à la pollution exacerbent encore ce phénomène. Attiré par cette forte concentration de nitrates dans les tiges de fèves, le puceron rétablit ainsi un équilibre.

Le jardinier a alors le choix : lutter contre le puceron et manger des fèves qui ne seront ni équilibrées, ni saines pour sa santé, accepter que le puceron lui vienne en aide, et manger de bonnes fèves, équilibrés et peu chargées en nitrates.

Pour limiter l’impact de ces petites bêtes sur la récolte, le mieux est donc de semer les fèves à l’automne, elles donneront plus tôt, avant l’arrivée des pluies de mai, et leur cortège de pucerons divers et variés, dont le puceron noir. Si le puceron arrive quand les fèves, semées au printemps, sont en fleurs, les dégâts et la perte de production seront importants. S’il arrive au moment de la récolte, le jardinier ne se rendra compte de rien.

Ne prétendez pas qu’il fait trop froid chez vous pour semer des fèves en automne, chez nous elles résistent bien au froid et à la neige.

Janvier 2016 : les fèves sous la neige

Il est également possible de semer à la volée de l’aneth, qui éloigne le puceron. Mais je dois avouer que chez nous, l’aneth daigne pousser, alors que, le plus souvent, nous avons déjà terminé la récolte de fèves.

Donc, chez nous, le puceron noir de la fève arrive, alors que nous sommes en pleine récolte, il attire ses prédateurs. Dès que la chaleur arrive, un remue ménage incessant d’insectes se fait tout autour de nos fèves. Des coccinelles diverses et variées (à cinq points, à sept points, des jaunes, des noires…), des larves de syrphe, des larves de chrysope, des perce-oreilles, mais également, une petite guêpe sombre (Aphidius colemani) qui pond ses œufs à l’intérieur des pucerons. La larve de la guêpe se développe en dévorant le puceron de l’intérieur, c’est donc un insecte dit parasitoïde : il entraîne la mort de son hôte. Durant les premiers jours, le puceron, sous l’influence de la larve de la guêpe, consomme un peu plus de sève qu’à la normale. Certains pucerons pourraient même encore se reproduire alors qu’ils sont parasités. Mais rapidement, la larve de l’Aphidius tue le puceron et se tisse un cocon dans ce dernier. Le puceron prend alors une teinte brunâtre, on dit qu’il est momifié !

Il faut dire que lorsqu’une plante est attaquée par des pucerons, elle émet parfois une substance appelée allomone qui attire les parasites des pucerons. Ainsi, si au lieu d’utiliser le produit « rapidé kitutout » vous laissez faire la nature qui tend toujours vers l’équilibre, les invasion néfastes ne deviendront, au fil du temps qu’un lointain souvenir.

La patience n’est-elle pas la plus importante qualité que chaque jardiner se doit d’avoir ?

Mai : les fèves en production

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s