Gelées tardives, Lune Rousse et Saints de Glace

Le début de la Lune Rousse commence à la nouvelle lune qui suit Pâques (Pâques étant le dimanche qui suit la première pleine lune de printemps) et se termine à la nouvelle lune suivante. Pendant cette période il arrive que de jeunes pousses ou des bourgeons soient brûlés alors que la température de l’air reste au-dessus de zéro.

Avril 2016 845

La lumière de la Lune n’a rien à voir avec cette expression, mais c’est le roussissement des jeunes feuilles qui a donné son nom à ce phénomène trouve sa cause dans un équilibrage des températures entre le sol et les régions atmosphériques hautes. En effet, quand le ciel est dégagé, les températures s’équilibrent par rayonnement et ce rayonnement est plus important au sol et sur les plantes que dans l’air. Ce qui a pour conséquence que la température peut être juste au-dessus de zéro dans l’air alors qu’au niveau des plantes elle sera inférieure à zéro, c’est alors que l’on pourra constater un roussissement des jeunes pousses, comme si elles avaient été brûlées. Ce phénomène de régulation existe en permanence mais c’est au printemps qu’il produit cet effet, à cause de la richesse en sève des bourgeons et à cause de la température du sol, encore basse.

C’est pendant cette période que surviennent les Saints de Glace (ou Eisheilige) dans le nord de la France, et les Saints Cavaliers en région occitane.

Il faut remonter jusqu’en 500 ans après Jésus-Christ pour retrouver les premières traces de ces croyances liées aux saints de glace. À cette époque, les gens priaient saint Mamert pour qu’il protège les cultures et les plantations. N’obtenant pas toujours gain de cause, ils constatèrent que le temps se dégradait, cette baisse des températures intervenant toujours à la même période et pouvant aller jusqu’au gel. Initialement, ce furent saint Mamert (archevêque de Vienne), saint Pancrace, saint Servais et saint Urbain les premiers saints de glace.

Saint Mamert de Vienne en Isère

Il convient de se souvenir que les jours les plus redoutés par les jardiniers sont au nombre de cinq (et non trois comme on le dit souvent), et j’ai imaginé ce moyen mnémotechnique de s’en souvenir : appelez donc les Cinq Déguelasses.

Nous avons donc, dans l’ordre d’apparition sur scène :

  • Saint Mamert, traditionnellement célébré le 11 mai (remplacé aujourd’hui par Sainte Estelle). Archevêque de Vienne en Gaule, mort en 474, il a institué les Rogations : trois jours de prières de demande liturgique contre les calamités, juste avant l’Ascension.
  • Saint Pancrace, traditionnellement célébré le 12 mai (remplacé aujourd’hui par Saint Achille). Neveu de Saint-Denis martyr, décapité en 304 à l’âge de 14 ans ; c’est le patron des enfants.
  • Saint Servais, traditionnellement célébré le 13 mai (Il fut le premier des trois à disparaître du calendrier, remplacé en 1811 par Saint Onésime puis par sainte Rolande. Saint Gervais est souvent cité en lieu et place de Saint Servais.
  • Saint Boniface, traditionnellement célébré le 14 mai (remplacé aujourd’hui par Saint Matthias), cité dans le dicton : « Le bon Saint-Boniface, entre en brisant la glace ».
  • Sainte Sophie, martyr suppliciée à Rome vers 137, nommée kalte Sophie en Alsace et en Allemagne, où elle est célébrée le 15 mai, et où les « Eisheilige » sont encore les originaux, et sont au nombre de 5 : du 11 mai au 15 mai inclus.

Souvent, cette période correspond à la pleine lune de la Lune Rousse.

Mais ne vous croyez pas tirés d’affaire pour autant, après le 15 mai, surtout si vous habitez une région septentrionale, continentale, ou en altitude !

« À la saint Urbain s’il fait beau, on le porte en procession. S’il gèle, les vignerons fâchés le jettent le cul dans les orties. » Saint Urbain était autrefois autrefois célébré le 25 mai.

Avril 2016 815

Mais alors ?
Il ne serait pas question de planter au jardin avant le 15, voir même le 25 mai ?

La magie du Jardinage Naturel, c’est que la nature nous offre toutes les solutions, gratuitement, pour résoudre tous les problèmes, il suffit d’un peu de bon sens, et de connaître les propriétés des cadeaux qui sont à notre portée.

Tout d’abord, il faut ne point se précipiter et faire chaque chose en son temps, en respectant le calendrier lunaire et le cycle naturel de chaque plante.

Ensuite, un épais paillage aux périodes critiques peut s’avérer nécessaire et suffisant. On peut également recourir aux protections artificielles : couvertures provisoires en P17 (nappes de voile de protection de 17 grammes au mètre carré), mini-tunnels maraîchers (que l’on ouvrira dans la journée pour refermer le soir). On peut combiner plusieurs de ces éléments.

En Jardinage Naturel, on aime bien aider les plantes, et leur donner, préventivement les moyens de lutter, seules. Maria Thun a remarqué, lors de ses expériences, que le silice aidait les plantes à supporter le froid. Rudolph Steiner et les biodynamistes utilisent la silice de corne. Le fait d’apporter aux plantes, lors de leur fertilisation, de la silice, les aide à combattre le froid. Ajoutez à votre engrais maison, du purin de prêle ou de purin de pissenlits, et l’apport en silice sera suffisant pour aider les plantes et les rendre plus fortes pour passer cette période.

Enfin, si vous craignez une gelée un peu plus forte qui puisse réduire à néant vous espoirs de récolte de fruits, ou de vendange, il vous reste l’arme absolue pour les arbres et la vigne : l’infusion de poudre de racines de valériane. Vous pouvez préparer l’infusion et la dynamiser à l’avance, dans les cas de gelées peu importantes, on peu pulvériser sur les jeunes fruits et la vigne la veille au soir d’une gelée, mais le plus efficace reste la pulvérisation juste avant le lever du soleil. L’aube est le moment de la journée où les températures sont toujours les plus basses.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Gelées tardives, Lune Rousse et Saints de Glace »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s