Tours à fraisiers saison II

  • Ne cherchez pas « Les tours à fraisiers saison I » car je ne l’ai jamais écrit (mais je vais en parler ci-dessous).

Contrairement à ce que l’on peut lire souvent, le fraisier est une plante frugale : ça tombe bien, l’adjectif frugal, dérive de Fragaria, le nom latin de la famille à laquelle appartiennent nos fraisiers (Fragaria vesca).

Donc, le fraisier sait se contenter de peu, du moment que le sol n’est pas trop calcaire, et qu’il soit assez perméable. Dans notre terre argileuse, nous avons installés nos premiers fraisiers en planches, sur des buttes au dessus des allées (sauf qu’au lieu de les planter tous les 20 cm sur deux rangs espacés de 40, nous les avons placés tous les 15 cm en quinconce sur 5 rangs espacés de 20 cm). Avant cela nous avions apporté du compost afin d’apporter de la vie dans le sol, et qu’à moyen terme, il devienne moins compact, et nous avons paillé avec une toile d’origine végétale qui devrait se désagréger en 3 ou 4 ans, toile qui est recouverte de BRF (Bois Raméal Fragmenté).

Avril 2016 877

Mais de nos jours les jardins sont de plus en plus petits, et il convient de rechercher des solutions pour gagner de la place, j’ai également pensé à nos ami-e-s qui sont de plus en plus nombreux et nombreuses à retrouver goût au jardinage en milieu urbain. Je me suis alors souvenu des tours à fraisiers que l’on voyait dans les catalogues de ma jeunesse, et que l’on peut encore trouver de nos jours, malgré qu’il soit désormais prouvé que toutes les matières plastiques exposées au soleil et aux ultra-violets dégagent des particules chimiques cancérigènes que l’on retrouvera dans les fraises.

Tour à fraisiers cancérigène

En 2016, j’ai donc expérimenté une tour à fraisier sans aucun produit issu de la pétrochimie. J’ai simplement réalisé un tube avec du grillage à volière, dans lequel j’ai mis de la terre, puis planté des fraisiers.

Juillet 2016 354

Cela a assez bien fonctionné, mais…

  • lors de chaque arrosage, l’eau ruisselait sur les cotés dans humidifier la terre
  • la terre de la tour s’est tassée et compactée
  • avec les arrosages, la pluie, puis le gel, une partie de la terre est partie à travers les trous du grillage.

Le système devait donc être perfectionné. A l’automne, j’ai tenté une nouvelle expérience, très concluante, et au printemps 2017 nous avons installé quatre autres tours à fraisiers.

Voici donc la méthode pour construire et installer une tour à fraisiers.

Matériel nécessaire :

  • 1 rouleau de grillage à volière (grillage soudé, 1 cm x 1 cm, en 1 mètre de large)
  • 1 rouleau d’Aquanap (chutes de laines de recyclage, fixées dur un voile textile non tissé, utilisé par les horticulteurs pour l’irrigation de leurs cultures, ou pour les murs végétaux)
  • fil de fer fin
  • fil de fer gros
  • une paire de pinces coupantes
  • un cutter

Avril 2017 016

J’ai utilisé un des seaux à vendanges dont je me sert constamment pour définir le diamètre de mes tours.

Avril 2017 017

Une fois que vous aurez coupé le grillage avec les pinces coupantes, il suffit de replier les parties métalliques qui dépassent pour fixer le cylindre de grillage.

Avril 2017 018.jpg

Une fois le cylindre formé et fixé, on mesure la quantité de feutre nécessaire (+ 10 cm pour faire un recouvrement), et on le fixe à l’intérieur du cylindre, sur toute la périphérie des deux cercles (en haut et en bas) avec du fil de fer fin à chaque extrémité.

Avril 2017 021

Une fois les cylindres réalisés avec leur face intérieure tapissée de feutre, on peut les mettre en place, fixés à un piquet par un gros fil de fer bien solide (pensez bien au fait qu’une fois rempli de terre mouillée, l’ensemble pèsera plus de 80 kilos et sera peu stable).

Avril 2017 095

Jeter au fond du cylindre deux seaux de terre de jardin un peu caillouteuse, pour le drainage de l’ensemble. Puis insérer au centre du cylindre un tube et le maintenir pendant le remplissage (nécessité d’être à deux à ce moment-là).

Avril 2017 100

Remplir la tour avec un substrat composé de :

  • 50 % de bonne terre de jardin (sol vivant)
  • 35 % de compost
  • 15 % terreau bien mûr (ou « Terreau Plantations » du commerce)

Il faut prévoir l’équivalent d’une brouette de ce mélange pour chaque tour.

Avril 2017 102

Remplir la tour jusqu’à ras bord. Il faut savoir que le substrat se tassera et qu’il faudra en rajouter, plus tard.

Avril 2017 105

Une fois la tour pleine de terre, remplir le tube au centre avec un matériaux drainant. nous utilisons un mélange de chanvre haché et de rebuts de noix (nous utilisons des produits locaux de la région grenobloise). Vous pouvez utiliser les écorces de bois, de la pouzzolane, des billes d’argiles, etc…

Avril 2017 112

Retirer le tube.

Avec les pinces coupantes, découper des trous dans le grillage (je fais 3 x 4 carrés) et le rabattre en dessous de la découpe (ne couper que les deux cotés et la partie haute). Tailler des fentes dans le feutre. Enfin, planter les fraisiers un dans chaque trou.

Avril 2017 154

Ce n’est pas la peine de remplir dès le début la tour sur tout son périmètre et sur toute la hauteur, pour les variétés les plus onéreuses, on peut simplement planter quelques pieds au bas de la tour, puis, quand ils auront fait des stolons à l’automne, piquer simplement les plantules toujours liées par leur stolon, dans le feutre.

Avril 2017 195

Le potager naturel n’étant pas trop l’ami des alignements rectilignes, on peut même se dispenser de mettre les premiers plants de façon régulière. De toute façon, dans deux ou trois ans, toute la surface de la tour sera entièrement couverte de fraisiers.

On arrose par le haut, l’eau coule à l’intérieur par la cheminée de matériaux drainants, et ne coule pratiquement pas par les trous de plantations. On pensera également à bassiner par l’extérieur, au moins la première année. Une fois que la tour sera noyée sous le feuillage, les bassinages n’auront d’intérêt que par grosses chaleurs.

Avril 2017 205

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Tours à fraisiers saison II »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s